Rapaces

Voilà que je t’observe depuis quelques années maintenant sans jamais m’en lasser. Tu es là devant à quelques mètres à scruter le moindre bruit ou déplacement qu’il soit terrestre ou aérien, rien ne t’échappe. Tu m’as offert des instants inoubliables. Je me souviens encore lorsque nos regards se sont croisés pour la première fois, un moment magique

« Hibou des marais »